dimanche, juillet 29, 2012

Batman, victime de son succès (et de Bane) ?

Si y a bien un moment où on peut s'amuser à faire un petit fan art sur l'univers de Batman, c'est bien maintenant.
Et donc, un peu comme tout le monde, voici le mien mettant en scène un affrontement Batman/Bane



If a moment indeed has there when we can enjoy making a small fan art on the universe of Batman, it is good now. 
And thus, a little as everybody, here is mine staging a confrontation Batman / Bane


Malgré le film de Nolan, j'ai choisi de privilégier le look comics de Bane, plus imposant et surtout plus amusant à dessiner.

Tiens Dark Knight Rises justement, il est peut être temps d'en faire un petit topo (même si je ne vais pas m'étendre, on en fait déjà un peu des tonnes un peu partout sur le net)
Alors soyons clair, j'ai aimé cet opus. Nolan réussi à conclure sa trilogie en créant un vrai lien entre ses 3 films. (ça risque d'être un vrai plaisir de les voir ensemble et de donner une autre approche à cette trilogie)
C'est sans doute, la plus grande qualité de son film et c’est sûrement ce qui a du autant plaire aux critiques US.

In spite of the movie of Nolan, I chose to privilege the look comics of Bane, more impressive and especially funnier to draw. 


Hold Dark Knight Rises exactly, he is can be time to give a small rundown there (even if I am not going to extend, we already make little of the tons almost everywhere on the net)
Then let us be clearly, I liked this opus. I liked that Nolan manages to conclude its trilogy and that he created a real link between his 3 movies. (That risks to be a real pleasure to see them in the continuation and of given another approach to this trilogy)
It is doubtless, most high quality of its movie and it is certainly what what has of so much to please the US critics.



Et pourtant, j'en suis sorti un peu déçu.
Sûrement parce que j'en attendais beaucoup (voire trop) et aussi parce que Dark Knight reste (encore aujourd'hui) pour moi le film ultime de super héros.
Le film est long, dense (peut être trop, j'ai ressenti quelques coupes) mais surtout il est rageur, colérique à l'image des affrontements entre Batman et Bane (on  reproche souvent à Nolan de ne pas savoir filmer ses combats mais là, il est bien plus convaincant et à peut être trouvé " sa  façon de faire")
En fait, plus j'en parle, plus je me rends compte que j'aime beaucoup ce Batman car outre ses défauts, j'ai encore des tas de scènes qui restent ancrées dans mon petit crâne (Alfred a 2 des scènes les plus émouvantes du film, la fin est vraiment réussie, le personnage de Blake quoique pas aussi approfondi que je l'aurais aimé est une belle création)
Et les acteurs nous sortent encore une excellente prestation avec un big up pour les nouveaux que sont Hardy et Hattaway.

And nevertheless, I went out of it a little disappointed. 
Certainly because I expected from it (even too much) and a lot also because Dark Knight remains (even today) for me the ultimate movie of great hero.
The movie is long, dense (can be too much, I felt some cups) but especially it is furious, irascible just like the confrontations between Batman and Bane (we often blame Nolan for not knowing how to film his fights but there, it is more convincing and in can be found " the way he makes ")
In fact, the more I speak about it, the more I realize that I like this movie because besides his defects, I still have heaps of scenes which remain anchored in my small skull (Alfred has 2 of the most moving scenes of the movie, the end is really made a success, the character of Blake although not so thorough as I would have liked him is a beautiful creation)
And the actors bring out to us another excellent performance with a big up for the new whom are Hardy and Hattaway.



Mais voilà, c'est fini.
La franchise est loin d'être morte, Nolan lui a redonné ses lettres de gloire mais il a décidé (hors changement de dernière minute qui m'attristerait) de laisser le chevalier sombre à un nouvel auteur.
La pression risque d'être forte et Warner n'as pas d'autres choix qu'assurer une succession qui risque d'être douloureuse (un peu à l'image du film où un des thèmes importants est celui de l'héritage)

But well, it is finished. 
The franchising is far from having died, Nolan restored her its letters of glories but he decided (except last-minute change which would sadden me) to leave the dark knight to a new author. 
The pressure risks to be strong and Warner have no other choices that to assure a succession which risks to ache (little just like the movie where one of the important themes is the one of the inheritance)

Nolan nous aura offert une vision réaliste, sombre et par certains côté humaniste de ce super héros. C'est un choix assumé et qui prouve qu'on peut écrire ce qu'on veut sur ces personnages et que la limite n'est que celle que ce donne les auteurs mais aussi les lecteurs/spectateurs de leur héros préférés.

Il restera attaché à DC (il produit le prochain Superman de Snyder -arggh-) mais espérons qu'il nous reviendra vite avec un film de son cru.
En somme attendons son prochain "prestige" ;)

Nolan will have offered us a realistic, dark vision and by certain humanist side of this great hero. It is an assumed choice and that proves that we can write what we want on these characters and the limit is only the one that it gives the authors but also the readers / spectators of their hero preferred. 

He will remain attached to DC (he produces the next Superman de Snyder-arggh-) but let us hope that he will return to us fast with a movie of his/her own invention. 
As a matter of fact let us wait for his next one "prestige";)

2 commentaires:

Fauve a dit…

Tu me donnes envie de le voir ^^
Car je ne connais en faite pas du tout le comics de Batman, moi j'ai découvert au fur et à mesure avec les films ^^"

stephane "Hob" gallais a dit…

Bah malgré ma déception, je le conseille.
Et puis, c'est pas sûr qu'on est droit à d'aussi chouette adaptation dans les temps à venir.

Ha et rien connaitre de l'univers Batman peut être un bon moyen d'encore plus apprécier, je pense ;)