samedi, décembre 10, 2011

Pour vous, j'ai lu : Wednesday Comics

Bon comme en ce moment, je ne peux pas trop vous montrer mon boulot, j'ai décidé de faire une petite mise à jour : critique comics (ça faisait longtemps, en plus;))
Wednesday Comics est un projet original que ça soit du point de vue du format (journal donc beaucoup grand), du rythme (1 page par semaine qui doit donner envie de lire la suite) et des équipes créatives engagées sur ce projet. 
Mais voilà, comme ce Deluxe coûte tout de même la somme de 50 euros, il faut plutôt être sûre de ce qu'on achète.


Sur la forme, Panini a fait du bon boulot (bon, je suppose qu'il reprenne tout simplement le Deluxe VO).
Le livre en impose, on est tout de suite scotché par la plupart des dessins à l’intérieur et on a le droit à une bonne fournée de bonus qui prolonge assez bien l’expérience.
Mais si la forme est quasi parfaite, que pensez du fond ?
On en peut répondre à cette question qu'en prenant les histoires une par une. (ça ne sera pas dans l'ordre d'apparition du livre et il manquera certains extraits donc veuillez m'en excuser d'avance ;)

Strange Adventure de Paul Pope 
J'adore Paul Pope. Voilà, c'est dit.
 Son dessin a une vrai puissance graphique et de ce point de vue, on est encore bien servi (l'encrage est toujours bluffant et il se sert à la perfection du format pour nous offrir une mise en page explosive)
Question scénario, il joue la carte nostalgie (un peu comme la plupart des histoires qui ont réussies  l'exercice) et ça fonctionne assez bien (d'ailleurs pas besoin de connaitre ce personnage pour rentrer dans l'histoire)


Kamandi de Dave Gibbons et Ryan Sook
Si j'adore Pope, je pensais être plus sceptique sur l'équipe chargé du destin de Kamandi.
Gibbons est certes l'excellent dessinateur de Watchmen mais écrire un scénario, c'est autre chose.
Quand à Sook, c'est un excellent dessinateur mais (pour moi), il n'a jamais réussi à sortir de son rôle de clone d'Adam Hugues ou Mignola.
Et pourtant, on tient là, une des meilleures histoires du bouquin. Le duo nous offre une vrai aventure avec son lots de rebondissements et foisonnant de personnages charismatiques.
Sook sort le grand jeux (la page mise en exemple ne reflète pas vraiment le reste de son travail). Narrativement et graphiquement , on en prend plein la tête.
En somme , un vrai régal.


Deadman de Vinton Heuck et Dave Bullock
2 auteurs inconnus au bataillon et au final, une petite surprise grâce au travail de Bullock (dans la même veine  d'un Bruce Timm ou Darwyn Cooke - il a d'ailleurs participé à l'adaptation animé du New Frontier de ce dernier-)
L'histoire manque peut être d'un peu de folie mais nous offre un agréable moment tout en nous présentant un personnage plutôt inconnu du public français.


Metamorpho de Neil Gaiman et Mike Allred
Un véritable coup de coeur.
Alors on ne sera pas forcement d'accord avec moi, déjà parce que le scénario de base de Gaiman est assez simpliste et que le dessin d'Allred est assez particulier mais c'est une des rares histoires où on a une vrai symbiose entre le fond et la forme. Le fond laissant assez de place à la forme pour sublimer tout ça avec un brin de folie assez caractéristiques de ces 2 auteurs (la scène en forme de tableau chimique, je kiffe).
Personnellement, ça m'a donné envie de lire la suite qui malheureusement n'existe pas :/


Batman de Brian Azzarello et Eduardo Risso 
Le duo de 100 Bullets a déjà fait ses armes sur ce personnage et on était en droit d'en attendre beaucoup.
J'en ai attendu sans doute trop et j'avoue avoir été déçu. Contrairement a tout ceux dont j'ai parlé plus haut, on a là un certain manque de travail (il faut être clair, il ne se sont pas foulés). L'histoire est ultra classique et prévisible et même Risso ne tente pas de s'amuser plus que ça avec le format (c'est aussi le seul qui ne travaille pas ses bannières)
Déçu quoi.


Sgt Rock d'Adam Kubert et Joe Kubert
Là aussi, on était en droit d'en attendre plus. Si Joe Kubert rempli sa part du marché (même si ça reste du Kubert classique), son fiston écrit un récit plutôt insipide et par moment assez incompréhensible.


Teen Titans d'Eddie Berganza et Sean Galloway 
On tient aussi un des "raté" du livre. Le récit tient plus par son cliffangher mais ne restera pas inoubliable, quand aux dessins de Galloway, c'est assez froid, vide et par moment plutôt faiblard.
Galloway est un bon designer mais en Bd, il tient difficilement la route (surtout si on le compare à ses compagnons d'aventure)


Green Lantern de Kurt Busiek et Joe Quinones 
Là aussi, on est un peu dans le bas du panier. Busiek nous sort un récit quelconque, sans grand intérêt.
Joe Quinones fait un peu figure de débutant et j'ai bien aimé son dessin, dans la veine d'un Acuna avec des couleurs un peu moins pétaradantes. Et puis, j'aime bien les bouilles de ses personnages.
Reste qu'on oublie assez vite cette histoire.


Flash de Brenden Fletcher et Karl Kerschl
Une vrai réussite avec un scénario vraiment abouti et une approche très originale. Le dessin de Kerschl sert à la perfection l'histoire et c'est exactement ce genre d'équipe qui pourrait me faire acheter du Flash tient.
Sans doute la meilleure histoire du lot.


Superman de John Arcudi et Lee Bermejo
Bon dieu, autant j'adore le taff d'Arcudi d'habitude, autant là, il passe complètement à côté de son scénario inintéressant au possible avec en plus un côté nian nian assez inattendu venant de cet auteur.
Je suis le travail de Lee Bermejo depuis Image et il avait déjà ce style assez tranché mais depuis qu'il fait lui même ses couleurs, son dessin est devenu de plus en plus froid. Si ce genre d'atmosphère colle assez bien à l'univers de Batman, je suis déjà moins convaincu de cette approche sur Superman (mais bon, tout ça c'est une question de goût)
Le vrai ratage de ce comics.


Supergirl de Jimmy Palmiotti et Amanda Conner
Voilà le genre d'histoire qui aurait pu très bien aller en petit bonus. C'est mignon, parfois drôle (et d'autre fois, non), parfait pour les enfants mais au milieu des Kamandi et autre Flash, on ne peut pas dire que cette histoire a vraiment sa place. 
Amanda Conner fait un bon taff même si je l'ai connu plus en forme. 


Wonder Woman de Ben Caldwell
Je ne sais pas trop quoi penser de cette histoire. C'est en même temps totalement génial et aussi extrêmement confus.
Je pense qu'il ne sait pas faire respirer ses planches et que la multitudes de cases nous étouffe un peu.
Le scénario (quand on arrive à la lire) est vraiment prenant et la maitrise graphique assez surprenante.
Reste que j'ai quand même été moins convaincu par ses choix narratifs

Les 3 dernières histoires sans images
Metal Men de Dan Didio, Jose Luis Garcia Lopez et Kevin Nowlan
Une histoire classique mais bien mené. Garcia et Nowlan se partage la partie graphique et là aussi, on reste dans du convenu (et cela malgré le talent des auteurs). Sympa

Le Démon et Catwoman de Walter Simonson et Brian Stelfreeze 
Très vite lu et oublié. La vrai déception vient de Seltfreeze qui nous offre un travail un poil trop simpliste (n'est pas Mignola qui veut)

Ha et le Hawkman de Kyle Baker que je n'ai pas lu. Graphiquement, c'est d'une laideur assez confondante.
D'ailleurs, ça ne serait pas Baker, tout le monde le dirait mais voilà comme c'est Baker, on crie au génie...
Autant dire que j'ai du mal à me motiver pour lire ça.

Et en bonus 2 histoires d'une page, j'ai surtout retenu celle du Creeper de Giffen et Canete (auteur bien trop rare à mon goût)

Alors faut il dépenser 50 euros pour ça? 
Si on ne parlait que de la forme, ça serait indiscutable.
On se prend de vrai baffes graphiques et j'ai déjà mater ce bouquin une bonne dizaine de fois. 
Sur le fond, c'est beaucoup plus discutable.
La majorité des histoires restent assez classiques et on n'est, en réalité, que trop rarement surpris (Flash faisant parti de ces rares moments) 
En somme, si vous aimez lire plusieurs fois vos bouquin, je ne suis pas sûr que cet achat soit forcement nécessaire et essayer plutôt de le choper chez un copain qui comme moi s'émerveille devant un excellent boulot graphique.

2 commentaires:

Fauve a dit…

Je ne connaissais pas du tout ! Mais certains noms citaient me plaise bien !!!

stephane "Hob" gallais a dit…

Oui y a de très belles choses (et je ne connaissais pas tous les auteurs non plus ;))