mercredi, mars 07, 2012

Pour mon frère

Il m'est toujours un peu difficile de m'exprimer sur des sujets qui me touche profondément, que ça soit à l'écrit et encore plus à l'orale.
Il y a un peu plus d'une semaine, mon frère nous a quitté, brutalement.
C'était le cadet de la famille, celui qui venait de commencer sa vie d'"adulte". Il venait de prendre un appartement avec sa petite amie, il profitait pleinement du salaire de son premier boulot, ça n'aurait  jamais du lui arriver.
J'ai encore beaucoup de mal à exprimer ce que je ressens, je lutte contre une douleur et une tristesse qui par moment m'envahissent sans que je ne puisse rien n'y faire.
Je suis l'aîné. A aucun moment, je n'aurais du enterrer mon frère. Jamais, je n'aurais pensé que ...

Dans une famille composée en majorité de fille, mon frère était un point d'encrage. On se retrouvait sur beaucoup de point. Il a adorait les jeux vidéos et quelque fois je passais pour tester ses dernières nouveautés. On passait nos moments de discussions à débattre de One Piece, je me moquais du fait qu'il pouvait aimer la bande à Luffy autant que le médiocre Naruto ( ou Maruto comme dirait ma fille ).
Il était généreux , gentil, certes un peu ronchon mais ça faisait parti de son caractère, ça faisait parti de ce qu'on aimait chez lui.

J'ai énormément de regret, regret de ne pas avoir passé plus de temps avec lui, de ne pas avoir plus de discussions "sérieuses" avec lui, de ne pas lui avoir plus montrer que j'étais fier de lui, de ne pas l'avoir un peu plus incorporer à ma vie notamment à celle de ma propre famille ...

On a toujours été une famille unie. On est tous différents, on a fait nos propres choix de vie mais on reste proche et unie et on le restera toujours.
Même s'il n'est plus avec nous "physiquement", il restera toujours en nous.

Et promis frérot, je viendrais te voir souvent, Julia te fera de beaux dessins et on continuera nos discussions sur One Piece.
Toi aussi, tu mérites de savoir comment ça se finit

Tu me manque.

J'ai fais trop peu dessins à mon frère comme à ma famille en générale





Pour les deux derniers, j'avais fait son portrait pour un petit jeux qu'on avait fait en famille (avec les beaux frères et les amis).
Il trouvait que ça ne lui ressemblait pas, que je m'étais plus dessiné moi que lui.
J'ai toujours dis "mais nonnnnnnn, de toute façon, on se ressemble."
Maintenant, je peux lui dire, il avait raison, ce portrait ne lui ressemble absolument pas.

A Bientôt, frérot.

5 commentaires:

Unknown a dit…

En tous cas tes amis sont la si tu as besoin meme si on habite pas tous pret .
et Christophe restera toujours dans nos pensé et notre coeur

Florent Hatton a dit…

Toutes mes condoléances

stephane "Hob" gallais a dit…

Merci pour votre soutien

laurent Sieurac a dit…

Mes sincères condoléances, Stéphane.

Fauve a dit…

C'est assez difficile de mettre un commentaire sur un tel drame. j'ai connu a peut près le même genre de drame très jeune est cela m'avait traumatiser à l'époque.
On ne devrait pas perdre des gens qu'on aime qui sont plus jeune que nous aussi rapidement.
Ton article me fait monter les larmes aux yeux... Je te souhaite plein de courage dans cette épreuve que ce soit pour toi et ta famille...